Retour à la page d'accueil

DIALOGUE


Thèmes et textes
Forums de discussion

NOUVEAUTES




Réalisations multimédia Porte-documents
Informations et projets
Europe Education Ecole

BIBLIOTHEQUE




Textes en ligne, Livres à lire
Dictionnaire du club
Galerie de portraits
Sélection de liens

LE CLUB PHILO

Qui sommes-nous ?
club.philo@free.fr

Livres à lire | Textes en ligne

François Dagognet,
Philosophie à l’usage des réfractaires
Initiation aux concepts
,
Les Empêcheurs de penser en rond / Le Seuil, Paris 2004

Après avoir lu ce livre, vous ne pourrez plus dire : la philosophie c'est trop difficile pour moi. L'auteur a visé l'extrême simplicité, voire l'élémentaire. Il montre comment on peut s'initier à la philosophie en refusant catégoriquement tout ésotérisme. Ce livre s'adresse à ceux qui peinent dans l'étude mais ne veulent pas abandonner. Il s'agit de répondre de la manière la plus directe et la plus accessible aux interrogations conceptuelles des récalcitrants, par exemple ceux dont le milieu social n'a pas favorisé l'entrée dans les discussions académiques.

Ce livre a été réalisé en fonction du nouveau programme des classes terminales.

François Dagognet est philosophe.
Il est l'auteur de Les Grands Philosophes et leur philosophie
et 100 Mots pour commencer à philosopher.

Table des matières
Avant-propos
Le programme officiel de philosophie en classes terminales

PREMIÈRE PARTIE
Le sujet
La conscience
La perception
L’inconscient
Autrui
Le désir
L'existence et le temps
Première application : le réel se réduit-il à ce que l'on perçoit ?
DEUXIÈME PARTIE
La culture
Le langage
L'art
Le travail et la technique
La religion
L'histoire
Deuxième application: peut-on parler pour ne rien dire?
TROISIÈME PARTIE
La raison et le réel
Théorie et expérience
La démonstration
L’interprétation
Le vivant
La vérité
La matière et l'esprit
Troisième application: « il se peut que cela soit juste en théorie
mais en pratique cela ne vaut rien»
QUATRIÈME PARTIE
La politique
La société
La justice et le droit
L’État
Quatrième application: le comble de la justice, c'est le comble de l'injustice
(Summum jus, summa injuria)
CINQUIÈME PARTIE
La morale
La liberté
Le devoir
Le bonheur
Cinquième application: la politique est-elle un art ou une science ?
Remarque sur les remarques
Note terminale
Autres publications de François Dagognet sur notre site :
- L'Etat - La responsabilité civile - Georges Canguilhem - L'image - La photographie -
Retour à la page d'accueil